ITI ossature rapportée : partie courante

Publié le par Mayar

Pour faire suite au vieil article sur les montants de l'ITI, j'ai fait une petite plongée dans la poussière des photos de l'époque et leur cortège de petits souvenirs.

Je ne prétends pas donner de leçon. Simplement partager du retour d'expérience.

Mur sdb2 isolé

Mur sdb2 isolé

Pour commencer, un petit pense-bête pour l'ITI en ossature rapportée.

  • Faut pas hésiter une seconde à se poser franchement la question d'investir dans des poutrelles en I ou en T. Ca peut faire gagner beaucoup en temps de pose. Pour les montants bois, à moins de se lancer dans de l'expérimentation, viser plutôt du chevron de bonne qualité sec et non traité. Ca évite de se shooter pendant 15 ans aux pesticides, par diffusion des COV. Nous avons essentiellemnt utilisé du douglas avec traitement préventif bore ou bore+pyrèthre. Contrairement aux pyrèthrinoïdes et autres IFH de synthèse, le pyrèthre se dégrade assez rapidement par oxydation. Il ne sert ici que de traitement flash.
  • découpler phoniquement les lisses avec des bandes de liège ou phaltex. A défaut, découpler le parement des montants. Pour le plafond, le plus simple est généralement de découpler l'accroche des suspentes.
  • Anticiper quel sera le parement, sinon il y a des "chances" de devoir rajouter de l'ossature au dernier moment!
    • Pour l’entraxe qu’il nécessite et ses contraintes de fixation en bordure (départ)
      • Les largeurs ne sont pas les mêmes entre du BA13 (placo), du fermacell, du lattis de roseau fendu, ...
      • Attention, l'entraxe de départ est généralement plus court! (mesure bord du parement au milieu du montant suivant). Me suis trouvé bien boulet sur une de mes cloisons à cause de ça...
      • La largeur des montants et lisses hautes/basses doit être suffisante au niveau des jonctions bord à bord, à la fois pour un bon appui et une fixation correcte. En pratique, compter 3cm mini (donc >6cm de largeur)
    • Pour prendre en compte son épaisseur de recouvrement au niveau des coins rentrants (le plus souvent) ou sortant
  • Prendre en compte les refends. Ca serait dommage de devoir rapporter une ossature sur l'ossature rapportée!
    • Parce que c'est une hérésie pour l'isolation phonique de tirer un parement continu d'une pièce à une autre!
    • Pour un bon appui mécanique et une bonne fixation dans les coins/jonctions, qui minimisera le risque que ça travaille dans la durée
    • Parce que ça peut induire des contraintes de calepinage
  • Avoir un peu en tête par où va passer l'électricité. Ne serait-ce que pour éviter de se retrouver tout bête avec une gaine dont on ne sait pas trop où elle va passer! Non, non, cette bêtise-là, je ne l'ai pas faite. Du moins, jusqu'ici!
  • Garder un oeil et deux neurones aussi sur la jonction avec le plafond. C'est pas que ça pose de souci particulier, si ce n'est de se retrouver sottement à avoir besoin de visser un parement là où toute la place est prise par des vis d'ossature. Ahem, oui, celle-là, je l'ai faite.
  • Prévoir un retour d'isolation de 50cm pour le pont thermique des murs de refends, vu qu'il est assez hasardeux de les découpler du mur porteur.
  • Enfin, ménager des appuis/rappel au mur en dur, avec découplage phonique (principe similaire aux systèmes propriétaires style optima integra(r)(c)TM. Environ 1 par mètre linéaire de montant. Ben oui, c'est peut-être idiot tellement c'est évident, mais le boulot du parement, c'est avant tout et surtout d'habiller la paroi. Moins on lui demande de faire le taff' de reports des charges et déformations, mieux ça tiendra dans le temps.

 

Liaison toit-mur et mur-mur
Liaison toit-mur et mur-mur

Liaison toit-mur et mur-mur

Ah oui, un truc tout simple et fort utile :

Prenez des photos
Prenez des mesure

Prévoyez large pour l'électricité + réseau

Et archivez ça dans le dossier technique de l'habitat, avec ses plans. Pourquoi donc? Pour éviter de faire plus tard des trous dans le frein-vapeur ailleurs qu'au niveau de l'ossature. Après les heures passées à bichonner l'étanchéïté à l'air, ça serait quand même ballot! Surtout si vous faites faire une certification avec test d'étanchéïté à l'air.

La prochaine fois, petit article similaire sur l'ITI enduite, puis on causera de plusieurs points singuliers

    Publié dans Maison

    Commenter cet article