Isolation des combles chaudes (1)

Publié le par Yoghourt

Où l'on se prend pour Edna Mooode de "Les Indestructibles", avant d'attaquer -enfin- doucettement l'isolation des combles chaudes.

Mardi 17 octobre: récupération de la  camionnette du beau-frère
Ca bruyant, consommer beaucoup fioul. Couter beaucoup pépettes au péage. Mais ça utile!

Vendredi 20: fibre de bois chez sainbiose, salon tendance maison

Notre passage à Lyon était prévu de longue date: 15 jours, c'est dire. Au lieu d'y aller un moto, on a décidé à l'arrache d'y aller en camionnette, histoire de faire un retour avec le plein d'isolant. Coup de pot, sainbiose a pu nous fournir à l'arrache 2 palettes de panneaux de fibre de bois 40kg/m3, 8cm d'épaisseur. Avec mon vélo dans le bahut (oui, je sais, c'était pas malin), ça rentrait au chausse-pied.

Après ça, zouu, direction le 2e salon tendance maison à Lyon.

Alors là, mes chéris d'ammmours, je vais vous expliquer la moooooode. Cette annnnée, vous recevrez dans votre salllon chicos tendance seventies attardées. Pour montrer à quel point vous êtes innnn, choisissez les tons pistache/chocolat/café au lait. Que les trublions iconoclastes appellent aussi "couleurs fadasses vert malade/marron déprime/orange vieillot". Choisissez des fauteuils vaguement en forme d'oeuf pour compléter l'ulllltimate panoplie à la cosmos 1999. Agrémenté d'une supppperrbe cheminée d'ambiance à véritable bois, dont vous laisserez négligeamment le prix traîner (10.000 brouzoufs hors conduit) histoire d'attiser les convoitise. Ah ah ah, quel jeu de mot subliiiime, je m'esbaudis moi-même très chère... Evidemment, elle n'est pas éligible au crédit d'impôt car son rendement n'atteint pas le magnanime plancher de 65%. Ca casserait tout l'effet de la facture qui traiiiine, voyyez-vous! Evidemment, la plèbe optera plutôt pour un poele à pelet. Ecologiiique, économiiique, duraaaable... Evidemment, les modèles et marques présentés ne sont pas les ténors du rendement, mais ils ont un look carte postale de maison paysanne ou post-moderne steampunk in-com-pa-rable!
Pour recevooiiir les amis intiiiimes, ça se passe dans la salle de bain. Vous leur vanterez le mirrrifiiiiique hamam personnel/jacuzzi/hydrojet/chroma-therapie/balnéo/baignoire, option mechanotronics/transformers/terminatorIII qui fait psschhhh, clignote, et sert accessoirement à se laver. (faut pas déconner, si on reçoit dans la salle de bain, ce n'est pas pour s'y laver quand même!)
Et pour les nouveaux pauvres qui habitent la campagne (oh, so shokin'!), la traditionnelle pisciiine. Durraaaable, la pisciiine. C'est top tendaaance. D'ailleurs, le même vendeur fait aussi les PAC air-air, encore appelé chauffage thermodynamique ou aérothermie. Un peu comme dans la pub CIC, avec le gars qui vend toute sorte de crédit et joue au basket avec une boulette de papier. Tout ça, c'est écologiiique, duraaaable, éconoooome, tendaaance quoi!

Quelques ovnis dans ce salon:
- un stand avec de superbes mosaïques
- les stands ADEME/conseil régional/info énergie
- un stand d'échelles/échaffaudages

WE 21/22 octobre: début des hostilités isolationistes
D'abord, un détour par la maison de Kris et Marc (bouhouhou, on a échoué dans notre mission d'évangélisation sur la conception bioclimatique et les matériaux alternatifs, snif...). Depuis le temps qu'ils nous en parlent!
Michelle finit de piquer le plâtre du mur nord pendant que je commence timidement à poser des suspentes en bois et les premières plaques de fibre de bois entre chevrons.
Elle met à jour des trous mystérieux dans le mur, partiellement remplis avec des journaux de 1962. Hélas, toujours pas de magot de la vieille...

En prévision du lundi, je descelle le bout de charpente à changer (entraît retroussé salement buché par de précédents proprios, tout ça pour que ça dépasse pas de la cloison, GOUGNAFIERS!!!!)
Dimanche matin, un petit tour sur les contreforts du massif de Belledone chez FredH et sa famille. L'excédent de ouate de cellulose qu'on lui rachète servira à l'isolation de nos combles perdus.
Détails de mise en oeuvre à venir dans un prochain article...

lundi 23 octobre: fin du chantier du charpentier
Ma douce ne bosse pas. Ca tombe bien, les gars du charpentier-couvreur passent reboucher les trous qu'ils avaient forés dans les murs pour les consoles de sécurité, les grilles à moineaux qui manquaient sur quelques tuiles châtières sont mises en place, les abouts d'arêtiers du petit toit itou, et enfin l'entrain retroussé en mauvais état est changé et rescellé.

Et UN chantier de terminé, OUF!

Publié dans Maison

Commenter cet article