isolation des combles chaudes et froides (3)

Publié le par Yoghourt

(image à venir des diagrammes température/vapeur pour les combles froides)

9 au 12 novembre:
- ossature pour le puits de lumière de la lucarne nord.
- rebouchage des fuites d'air des combles perdus (au béton de chaux)
  Normalement, les combles perdus sont largement ventilés, et l'étanchéïté à l'air n'est pas souhaitable. L'isolation est sur le plancher des combles, et il n'y a pas de pare-pluie.
  Normalement...
  Or nous avons fait mettre un pare-pluie rigide sur le toit des combles perdus. De plus, il est en fibre de bois, avec fonction d'isolation phonique et thermique en plus de pare-pluie. Les conséquences:
  + nécessité d'une étanchéïté à l'air (d'où le rebouchage en question)
  + nécessité de faire une continuité de l'isolation thermique+phonique entre l'isolant en plancher des combles et le pare-pluie (à faire lors de l'isolation des combles perdus)

  Il y a une leçon inédite dans cette histoire d'étanchéïté à l'air. Voyez plutôt:
  + accès actuel au comble perdu par un trou dans le plafond de la chambre nord (pas encore de trappe), juste au-dessus de la porte de la chambre
  + température sur le pallier devant la chambre: 16°C
  + température dans la chambre avant rebouchage: 7 à 8°C
  + température dans la chambre après rebouchage: ~14°C!!!

  Le revers de la médaille, c'est qu'il va falloir contrôler régulièrement l'hygrométrie dans les combles froides cet hiver. En effet, une fois l'isolation posée, la température des combles va descendre en flèche. En conséquence, je m'attends à une forte augmentation du taux d'humidité. Afin de préserver les bois et les murs, il faut que cette hygrométrie ne soit pas trop élevée en moyenne (70 à 80%). Sinon, il faudra envisager de réduire l'épaisseur d'isolant au plancher et reporter en partie cette isolation entre les chevrons.


- ossature de la partie horizontale du plafond de la salle de bain (à finir)
  Je me suis hélas planté sur une mesure/découpe et sur le décompte du nombre de traverses à mettre en place. L'une des 2 traverses que j'ai posées se retrouve en dehors de la salle de bain, et il faut que j'achète 2 demi-chevrons pour finir la pose des traverses.

- discussion et décision pour le profil du plafond de la salle de bain
  L'idée est que les pannes soient protégées de l'atmosphère humide de la salle de bain. Nous n'avons pas spécialement envie d'ouvrir un restaurant pour insecte xylophage...
  De fil en aiguille, nous n'avons clairement pas choisi la solution la plus simple. Je n'en dis pas plus ;o)
- début de tracé pour le puits de lumière du vélux de la salle de bain
  Pour le coup, on a choisi de faire une ouverture évasée sur les 4 côtés. Ca privilégie la lumière au détriment de la surchauffe (le vélux est orienté sud). On brisera le soleil d'été grâce au store externe du vélux (si on n'oublie pas de le mettre!!!)
- fin (ou presque) de l'isolation entre chevrons
  La réfection de l'arase au niveau de la souche de cheminée démontée durant les travaux de toiture n'est pas encore faite.


Publié dans Maison

Commenter cet article