Liège collé à la terre

Publié le par Yoghourt

Mi-décembre à mi-janvier
- remplacement de 2 paires de fenêtres simple vitrage pas top étanches par du double vitrage 4/12/4 argon + revêtement peu émissif
- isolation liège 4cm sur le mur nord du 2ème

Au début, il n'était question que de faire déborder l'isolation intérieure sur le mur nord, histoire de "raccorder" les isolations intérieures avec la future isolation extérieure du mur nord. Principalement pour des raisons esthétiques et pratiques, nous avons finalement décidé de recouvrir la presque totalité du mur nord du 2ème étage avec du liège..

La technique utilisée est la suivante:
- virer le plâtre (il a tendance à garder la moindre goutte d'eau pour lui). Cette étape a été faite au fur et à mesure durant les deniers mois.

- remplacer le plâtre par un enduit terre (supporte un peu d'eau sans souci, sèche assez vite, peu sensible au gel). C'est de l'enduit Akterre rouge du Royans. En théorie, on aurait pu utiliser de la terre du jardin. En pratique, les personnes qui on déjà fait ça disent que c'est besogneux et que la meilleure époque pour jouer à la gadoue est plutôt vers mai!
Pour que ça accroche correctement sur le mur en chaux ou les briques, il faut pas mal les mouiller. Sinon, ça fait semblant d'accrocher 5s puis ça retombe lamentablement...
 L'enduit est balancé/appliqué à la truelle, puis mis à niveau à la règle de maçon 1m, en cisaillant l'enduit et en remontant, puis mise à niveau verticale avec un tasseau bien droit et légèrement mouillé (cisailler sans appuyer pour aplanir et virer les excédents par ne pas faire de "tranchée verticale"), puis un dernier coup de règle de maçon à l'horizontale . La règle vire l'excédent et marque les endroits où il manque de l'enduit (faut compléter et repasser la règle au besoin).

- mettre un peu de terre sur toute la surface du panneau de liège
Rappel: ces panneaux ont des languettes sur les bords. C'est un poil plus cher, mais probablement beaucoup plus simple que mettre 2 épaisseurs (de 2cm) de liège croisées sur un mur pas complètement droit.

- appliquer le panneau de liège sur l'enduit terre tout frais et maroufler. On obtient un effet de succion et de fusion entre la terre sur le panneau et l'enduit.

Dans une poignée de cas, il a fallu 3 tentatives pour mettre en place le panneau. Les 2 causes classiques:
+ épaisseurs d'enduit différentes entre 2 panneaux (les languettes empèchent alors un bon contact entre le panneau et la terre fraiche)
+ panneau un poil voilé ou enduit pas assez plat (une partie du panneau sonne méchamment creux quand on maroufle)

Autour de la charpente, il a fallu faire des mini-puzzles. Le plus délicat (agaçant?) est la pose de l'enduit terre entre les 2 pièces de bois de l'entrait retroussé.
Entre le panneau supérieur et l'isolation, il n'y a rien pour l'instant. La raison est fort simple: j'ai besoin d'un peu de place pour faire passer les faux-chevrons qui supporteront la 2ème couche d'isolant du toit. Or ceux-ci s'appuient sur les suspentes, et ces suspentes sont collées contre le mur. Une fois l'ossature faite, on complètera avec un puzzle de plaques de liège.
A noter: c'est pas 100% malin, cette façon de procéder. Idéalement, il aurait fallu poser les plaques de liège puis mettre les suspentes puis mettre la 1ère couche d'isolant de toiture entre chevrons.

En tout cas, l'enduit terre monocouche est très simple à préparer et manipuler. La technique de projection à la main de petites boules de terre (plutôt que balancer à la truelle), c'est super fastoche bien que pas complètement agréable car on a l'impression d'avoir de la boue partout. D'ailleurs,  cette technique assèche terriblement les mains, jusqu'à m'avoir fait une crevasse à 1 doigt!

Il a fallu combler plein de petits trous pour tout aplanir correctement. C'est loooong. Compter 1h30 à 2h par plaque de 1m*50cm quand on bosse seul. A deux, c'est difficile de faire moins de 1h par plaque (on se gène un peu).

Les premières plaques de liège sont maintenant très sèches. Par contre, l'humidité de la maison est montée au fur et à mesure et plafonne maintenant à 90%! Pas bien!!! Ca ne baisse pas beaucoup en ventilant, car il pleut dehors, et qu'on ne chauffe pas beaucoup à l'intérieur. Va falloir que je fasse quelque chose (chauffer puis ventiler? emprunter le déshumidificateur de papa? attendre la fin de la pluie et ventiler à donf?)

Côté acoustique, je ne sais pas ce que ça donne pour les basses fréquences. Pour la voix, c'est nickel (intelligible, un poil mat sans plus).

La poudre de liège issue des déchets de coupe a terminée en partie comme charge dans l'enduit.

Pour le départ des plaques, j'ai choisi de couper la languette en trop. C'est pas top intelligent. Ca serait probablement mieux de couper les plaques à mi-hauteur (moins de chutes). Les plus gros interstices sont remplis avec des lamelles issues des déchets de coupes. Les joints entre plaques sont ensuite "étanchéïfiés" avec un peu d'enduit terre, en attendant qu'on fasse l'enduit de finition.

Publié dans Maison

Commenter cet article

philippe 10/06/2012 08:00


Bonjour


Juste pour vous dire que votre blog m a permis de coller du liege avec uniquement de la terre ( plaque 10cm+ 5cm ).Sinon c etait sel d alun + chaux .


Et en final Enduit terre.


Et puis que pendant que certains profitent de leur confort et de leur effort  y en a qui bossent !


La terre c est fantastique ... MERCI!

Yoghourt 22/06/2012 09:18







sandra 14/07/2009 17:20

bonjourPeux-tu me dire si, a ta connaissance les panneaux de liege supporter le poids d'enduits terre epais i.e au min 7 cm ou risquent-ils de s'effriter ou de se tasser sur le poids qui est assez lourd ? merci

Yoghourt 08/08/2009 00:20


Bonsoir,
7cm d'enduit terre? A mon humble avis, ça va pas le faire. L'isolant liège n'a pas la solidité d'une armature en noisetier ou charmille, comme on peut en trouver dans les réalisations de torchis
traditionnel. Un enduit terre ne tient pas tout seul au sol, il tient à la paroi. Faudrait passer à la BTC, ou prendre contact avec l'association CRAterre ou Andréas Krewet de la société Akterre.
Je les tiens pour nos meilleurs experts en France sur l'utilisation de la terre dans la construction 

Cdlt,
  Yoghourt


Thierry 16/10/2007 20:31

Bonjour, nous rénovons aussi une maison en pisé ; après arrachage de KM de papier peint, il y a dessous des plaques de liège. D'où question interessée : comment tiennent des enduits, lesquels, sur votre liège ...

Yoghourt 03/01/2008 17:26

Bonsoir,L'enduit terre tient mécaniquement sur le liège, et même bien. J'ai décanillé une cloison il y a quelques jours, sur laquelle on avait mis 2 plaques de liège collé à la terre. Pour décoller les plaques, j'ai cassé avec précaution un bout de cloison derrière le liège, puis fait vibrer ce dernier pour casser la laison mécanique. Un petit coin d'une plaque a préférer casser plutôt que de se décoller!Nous n'avons pas encore commencé les enduits de finition sur le liège.

bnlu 18/03/2007 15:29

Pas de réponse au commentaire 3? WHY?
 

Yoghourt 18/03/2007 20:55

http://yelims3.free.fr/Grrrrrrrrrrrr/grrr58.gif:DTout simplement parce que je n'ai pas dédié de temps au blog ces dernières semaines. Elles étaient plutôt chargées, ces semaines, d'ailleurs... "L'oubli" est réparé, j'ai ajouté une réponse au commentaire n°3.

bnlu 10/03/2007 21:42

Encore qqs questions :
Quelle épaisseur de terre il faut mettre sur le mur (10mm, 15mm ou plus)? Idem sur la plaque de liège? pour que l'ensemble tienne. On ne voit pas bien sur les photos.
ça se fait aussi bien avec la plaque de  liège qu'avec le Thermisorel? vu que tu as essayé les deux, lequel est le mieux?
Deux mois après la pose du liège, c'est comment? Pas de décollement du mur?Merci pour les réponses.

Yoghourt 18/03/2007 20:30

Il y a environ 5mm de terre sur le mur. Nous avions piqué l'enduit plâtre auparavant, si bien qu'il y avait creux et bosses. Je pense que le grand max d'épaisseur d'enduit terre doit être de 2cm.La plaque de liège est juste mouillée puis badigeonnée à la terre (léger remplissage des trous en surface de la plaque). On essaiera de penser à faire des photos de plaque badigeonnée la prochaine fois.Je n'ai pas testé le collage à la terre de plaque d'isorel mou. Les seuls bouts de thermisorel chez moi sont posés/coincés dans un placard de ma cuisine.Une petite plaque avait été mal collée. On l'a enlevée et recollée. Un peu étonnés, on a constaté que la terre n'était pas complètement sèche à certains endroits.A part ça, tous les autres panneaux vont bien. Pas de décollement, et même les petits jointages entre plaques n'ont pas fendillé.