Opération cuisine 1.5 : ze plan...

Publié le par Yoghourt

Au début, il y avait LE plan... 

 

L'idée d'une cuisinière bois, c'était une idée un peu comme ça, en passant. Le genre de chose qu'on regarde en flanant, dans un catalogue ou en passant devant un stand du salon Bâtir Ecologique. Un brin de discussion à peine récurrent pour soirée oisive au coin du feu, pour réver dans le train.

 

Et puis... Et puis ça s'est mis à se concrétiser de plus en plus vite.

 

Un proche qui avait acheté une maison munie d'une cuisinière bois, et qui décide de revendre la maison. Il n'en voit pas l'usage pour sa nouvelle maison et nous propose de la récupérer. Avant ça, il doit déconnecter la bestiole du conduit et la déplacer un peu, alors qu'il est évidemment beaucoup plus motivé par les travaux dans sa nouvelle maison. Il faut le temps, un coup de paluche...

Le bestiau est un peu fatigué : une paroi réfractaire est fendue, certains joints sont un peu fatigués, certaines commandes un peu bloquées par la rouille. Somme toute, rien que l'usure normale de l'usage. Et, surtout, le bestiau est bien lourd. Impossible de le descendre tel quel par les escaliers étroits de sa maison d'origine. Et il y aura besoin d'une remorque donc d'une voiture avec boule. Alors même que notre voiture a tout juste été revendue. De toute façon, elle n'avait pas de crochet d'attelage. Ledit proche est équipé, il veut bien convoyer, mais il a de grosses contraintes d'emploi du temps. Et sa nouvelle maison. Ca commence à discuter très concrètement.

Puis vient un week-end ou Michelle profite de la location d'une voiture et un déplacement pas loin pour aller démonter, nettoyer un peu. Et, enfin, aider à descendre la cuisinière par les escaliers. Ouf! Une bonne chose de faite. Elle revient avec un maximum de pièces démontées. Fonte, acier noir, réfractaire, ce n'est déjà pas léger!

Ca commence à discuter de date de convoyage. Quand? Dans maxi 2 mois. Ah, ok...

 

Avec le matériel qui débarque, fini la rêverie!

- Où va-t-on la mettre?

- Hein? Quoi?

- la cuisinière bois.

- Ben, dans la cuisine, pardi!

- Ah-ah-ah.
- Désolé Au plus simple et direct, par rapport au conduit qui doit être quelque part derrière le placo posé par le précédent proprio.

 

S'en suit une discussion sur le futur agencement de la cuisine. Chose qui est prévue pour les calendes grecques, parmi les derniers gros travaux de la maison. Je crois que nous sommes repartis dans la rèverie..

Alors on évoque aussi les grandes lignes de la finition, tout ça...

 

- Au fait quand arrive la cuisinière exactement?

- Ben, comme je t'ai dit, dans deux semaines.

- QUOI? (panique à bord)

 

Petit retour sur les évolutions de la cuisine...

 

  • 1.0 : Vers 1900, la cuisine d'origine était dans une petite pièce qui servait de buanderie.
  • 1.1: Peu après (d'après la composition des murs), il y a eu une extension de la maison (sur hérisson?). Je pense , sans certitude, que la cuisine y fut déplacé.
  • 1.2: Plus récemment, une deuxième extension fut réalisée. En béton banché, fers IPN pour les linteaux, sur terre-plein ou radier. Quelques belles fissures démontrent que la liaison avec l'ancien bâti n'a pas été bien pensée. Le mur porteur contigü de la cuisine a été largement abattu. Du coup, la salle à manger et la cuisine ne sont qu'une seule et même pièce. C'est à cette époque que le carrelage actuel a été posé (d'un seul tenant) et qu'ont été posé des appuis et rebords de fenêtre en béton.
  • 1.3: En 2002, l'ancien proprio a entrepris d'énooormes travaux dans un bel effort incommensurable. Pour lui. Il a posé (comme un saguoin) du BA13-laine de roche (4cm). Bidouillé quelques prises et lumières avec une terre aléatoire. Et, de loin sa meilleure contribution dans la maison, installé un grand plan de travail monté sur des plaques de plâtre retaillées. La conception montre qu'il ne cuisinait guère ni ne faisait la vaisselle à la main. Mais bon, quand on n'y regarde de pas trop près, le résultat est assez bien.
  • 1.4 : Coucou, c'est nous :)
    Travaux d'isolation extérieure. Les fenêtres sont changées, et déplacées au nu extérieur (= en bordure du mur extérieur en dur, en photo ici
  • 1.5 : installation de la fameuse cuisinière bois et finitions minimales (temporaire qui durera jusqu'au réaménagement complet de la cuisine)

 

Presque dans l'ordre, voici ze plan :

  • Déménager la quasi-totalité du contenu de la cuisine dans les pièces à côté
  • Calfeutrer le restant
  • Démonter les plinthes, les rideaux
  • Virer le complexe placo-laine de roche (la cuisine est isolée par l'extérieur) et démonter l'électricité passée dedans
  • Mettre à jour le pied du conduit de cheminée
  • Réceptionner la cuisinière et la retaper
  • Réhausser la souche de cheminée
  • Piquer l'enduit plâtre
  • Meuler les cochonneries qui restent de l'ancien pourtour des fenêtres avant qu'elles soient déplacées lors des travaux d'isolation extérieure
  • Disquer/piquer les deux appuis de fenêtres en béton pour que ça soit horizontal côté intérieur
  • Faire un enduit de propreté bien horizontal pour les deux appuis de fenêtre
  • Revoir l'électricité sur le pan de mur nord?
  • Ménager une amenée d'air comburant pour la cuisinière
  • Tuber le conduit de cheminée et préparer le conduit de raccordement en bas
  • Tuber la ventilation naturelle des combles froides
  • Faire deux plaques d'étanchéïté pour la souche (une pour le conduit de fumées, une pour la ventilation naturelle des combles froides
  • Refermer le conduit côté cuisine avec une ventilation minimale
  • Faire un enduit terre de propreté
  • Raccorder la cuisinière en bas
  • Nettoyer tout le bazar
  • réinstaller le matos de la cuisine

Mazette, ça en fait du boulot!!!

Publié dans Maison

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maisondapres 05/10/2012 18:51


Du boulot pour un week end ... Deux maxi ?     


Bon courage


Michel

Yoghourt 15/10/2012 13:03



*tousse* *tousse* Ma tou est Speedy Gonzalès, toi!