Diesel or not diesel?

Publié le par Mayar

Le merchandising auto commence dès le plus jeune age...

Le merchandising auto commence dès le plus jeune age...

Hello,

Isoler la maison, limiter drastiquement sa consommation énergétique tout en augmentant son confort, et faire tout ça en respect du bâti, c'est l'objet principal de ce blog. Par extension, on en vient à considérer peu à peu l'impact des matériaux et choix d'énergie(s). En gardant à l'esprit le confort, et non le sacrifice.

Les rapports sur le paysage énergétique de la France se succèdent, et ne changent que lentement. De fait, notre empreinte énergétique (et gaz à effet de serre) n'est pas cantonnée au logis (et au boulot). Dedans, il y a aussi la mobilité. Mobilité des personnes, et aussi des marchandises.

Pour la marchandise, j'y reviendrai peut-être dans un autre billet.

Pour les personnes, comme je l'ai indiqué dans un précédent article, on pratique les modes de transport doux au quotidien. Pour le reste (l'exceptionnel et les longs trajets peu pratiques en train), nous avons décidé de reprendre une voiture, mais pas une diesel.

Petit topo...

  • En ville
    • On a tous les modes doux à disposition. Faites du vélo! :-)
      Et puis, déplacer une tonne inutile et volumineuse pour transporter 100 petits kilos tous mouillés au grand max, vous ne trouvez pas que c'est "too much"? Non? Ah... Y'a du boulot... Z'êtes accro à votre 2e voire 3e voiture... Va falloir parler sevrage, là...
    • Le petit diesel citadin, c'est une hérésie sans nom. Même avec FAP.
    • La petite citadine essence, ça devrait être un pis-aller.
    • Le véhicule électrique, seulement si vous avez un point de recharge facile (pas gagné en copro, pas forcément évident au boulot -ni pratique hors jours ouvrés!). Charge lente à privilégier tant que ce n'est pas contraignant, histoire de ne pas écrouler encore plus le rendement (déjà pas follichon côté production électrique : 2.58 kWh perdus pour 1kWh utile). Faut être pleinement conscient que le vrai prix d'un tel VE est de l'ordre de 30 000€ (subventions-perfusions publiques non comprises, sinon c'est encore plus cher). La différence avec ce que la pub vend, c'est moitié payée par le contribuable, moitié payée via pirouette marketing du type "forfait bloqué" des téléphones mobiles, comme à la grande époque d'avant la loi Châtel. Ahem...
    • L'hybride (genre yaris), pourquoi pas, surtout s'il est rechargeable.
    • Le petit GNV, tout à fait crédible si la pompe est à proximité immédiate de l'un de vos trajets réguliers. Cf le trio citigo/mii/up! ou la dernière panda natural power, par exemple. Vous croisez d'ailleurs très probablement du GNV tous les jours (bus de ville, camion poubelle, ...)
    • Le GPL? Je ne veux même pas en parler.
  • En péri-urbain
    • On a encore pas mal de modes doux à disposition. Faites du vélo! :-)
      Ben oui, quoi, 10-15km, ce n'est que 30 minutes de vélo. Vous économisez en salle de fitness, en énervement quotidien, vous gagnez en énergie et en "jeunesse", etc. Essayez, ça le fait!
      Bon ok, au-delà, c'est plus bus/train/autopartage/covoiturage.
    • Le diesel? Pffrt! :-p
    • L'essence? Ca reste le pis-aller sur ce créneau.
    • L'électrique? A la rigueur. Faut commencer à être vigilant sur l'autonomie restante et la localisation des chargeurs, ce qui peut être perçu comme un petit inconfort. A mon humble avis, inutile de chercher des chargeurs publiques rapides en dehors de villes pilotes: au delà des jolis effets d'annonces, c'est très loin de fleurir.
    • L'hybride? C'est son créneau privilégié, surtout en hybride rechargeable. On passe une bonne partie du temps à freiner/accélerer, en péri-urbain. Tip-top pour le VH.
    • Le GNV? Tout à fait crédible, pourvu que la pompe reste à une proximité raisonnable des trajets quotidiens. Pourquoi croyez-vous que des enseignes de la grande distribution et des petits transporteurs renommés s'y sont mis? Et oui...
    • Le GPL? Joker.
  • En extra-urbain et inter-cité
    Là, on entre dans le domaine de la 1ère voiture, celle dont il est en règle générale difficile de se passer.
    • Pour les modes doux, ça va complètement dépendre du réseau train/car. Il y a aussi des sites spécifiques de covoiturage, plutôt entre grandes métropoles. Point à point, les modes doux peuvent être jouables selon le cas, raisonnables en coût, et bien moins fatiguant que la voiture. Pour butiner le long du trajet, clairement, ça le fait pas.
    • Le diesel? Ca devrait être le pis-aller pour les gros rouleurs (>20 000km/an).
    • L'essence? Ca devrait être le pis-aller pour ceux qui ne sont pas de gros rouleurs.
    • L'électrique? Peut-être un jour quand la technologie sera mature. En attendant, il faut aimer jouer son trajet à la roulette russe. Un trajet a priori plus long que n'importe quelle autre option, à cause des recharges. Les marketeurs vous vendront ça en vantant "une nouvelle philosophie de vie" :-D
    • L'hybride? Sans intérêt. Intérêt limité pour l'hybride rechargeable. En effet, peu d'occasions de recharge par récupération au freinage, et l'effet du surpoids aux rares accélérations devient non négligeable => le VH va surtout tourner à l'essence. Sortez les vers du nez d'un possesseur de VH, vous verrez, il confirmera par son expérience. Dès lors, on peut légitimement se poser la question -subversive- du but réel des gros vehicules hybrides ;-)
    • Le GNV? Pourvu qu'il y ait un minimum de pompes GNV sur le trajet, c'est assez top sur ce créneau : prix carburant et maintenance, conso, rejets, souplesse & couple, ... Pire cas, on bascule sur essence => aucun risque de panne sèche. Décliné sur le transport de marchandise, c'est le GNL (gaz naturel liquéfié), vu qu'il y a la place sans souci pour une telle installation sur un camion remorque.
    • Le GPL? *Tousse* *tousse* regardez donc cette vidéo, c'est pas moi qui le dit :-p
      http://vimeo.com/24625614

Là, je vous vois venir. Ouiiiii, tout çaaaa, ouiiiii, c'est bien gentiiiil, etc. etc.

Rappelez-vous l'orientation du blog : énergie et son cortège d'économies, rejets, petite prise en compte des matériaux.

Pour aller plus loin concernant les domaines privilégiés des diverses motorisations, cf un dossier de l'AFGNV (qui ne prêche pas que pour sa paroisse, et qui s'intéresse surtout au marché pro = retour sur investissement & cie).

Pour aller plus loin concernant l'impact énergétique/CO2/porte-monnaie des différents carburants, j'ai concocté un petit tableau il y a quelques mois.
Il y apparait que le véhicule électrique dit "zéro émissions" n'est pas du tout à zéro émissions, et que ses performances sont largement plombées les pertes de production/distribution. Et je n'ai pas compté le rendement de la recharge, qui n'est forcément pas de 100% : toute batterie en charge chauffe, et plus on la charge vite, plus ça chauffe. Question d'entropie inexorable... On peut imaginer que ça s'améliorera un peu côté distribution dans, disons, une dizaine d'années, avec le smart grid. Enfin, si linky & cie ne sont pas une simple pompe à flouze... Côté production, avec la politique énergétique largement jacobiniste d'EDF, faut pas attendre de miracle.
Dans le tableau, il apparait aussi que le bilan du diesel, même en étant optimiste sur son FAP, est loin d'être le meilleur de la classe. Et pourtant, c'est lui qu'on prime/subventionne à toc via le mécanisme du bonus-malus (comparez les palmares diesel/essence de l'ademe), via l'avantage fiscal en faveur du gazole (pointé par la Cour des Comptes, sans parler des machines agricoles qui tournent carrément au fioul en toute légalité), via le déséquilibre de la TIPP entre SP95 et gazole - "purement électoraliste". P'taing, au final, il nous coûte cher à tous points de vue et tous niveaux, ce sacré gazole.

Allez, hop, on a décidé d'opter pour une voiture GNV : les pompes GNV dans le coin sont plutôt bien placées par rapport à nos trajets extra-urbains usuels. La plus proche, à 3 kilomètres de mon boulot, est plébiscitée pour sa qualité par le forum allemand des utilisateurs GNV. On choisira une voiture récente plutôt segment C, récente pour une conso réduite, couple/puissance vs. poids qui ne peinent pas en route de montagne, avec des bonbonnes GNV bien intégrées pour ne pas trop gréver le coffre. Exit la C3 GNV conçue à la va vite (on en a une à mon boulot). Exit la panda, la up! Exit la punto (il y en a une en autopartage à mon boulot : trop juste à plusieurs points de vue pour notre boulot). Allez, je garde un petit peu de suspens pour plus tard, quand ça se sera concrétisé.

Publié dans Mobilité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aline Ballot 01/04/2015 01:31

J’ai lu quelque part qu’une nouvelle loi concernant les énergies renouvelables était en route. Celle-ci concernait le crédit d’impôt qui permettait aux contribuables d’avoir 30% de réduction. Je trouve que c’est une bonne chose, surtout pour aider ceux qui n’en ont pas les moyens. Je penche actuellement sur l’achat de ma première voiture. J’ai d’ailleurs fait une demande de crédit auto à la banque, j’espère qu’elle ne sera pas longue à être validée. Tu trouveras des infos intéressantes sur les voitures électriques ici : https://www.youtube.com/watch?v=m08mnIqXqP8

Sandy 27/12/2013 05:27

Keep up the good!

Gérald 13/11/2013 00:06

Vous avez de la chance de pouvoir passer au GNV!!! je me suis aussi renseigné pour remplacer notre seule voiture quasi neuve (2011 - diesel que j'ai acheté les yeux fermés pensant faire du bien à la planète puisque bonus écologique ;() avec l'arrivée d'un 3eme bébé dans la famille....mais depuis je suis informé...et pareil, le diesel, c'est fini...d'autant que les trajets quotidiens n'excèdent pas 10km. Bref, j'en suis arrivé à la même conclusion il y a quelques semaines, le seul hic, c'est qu'en effet sur la région toulousaine, les pompes GNV ne courent pas les rues. Il y en avait une dans un centre commercial qui a fermé en 2011 et une autre en centre ville qui est désormais fermée pour le particulier si j'ai bien compris...et je vais rarement en centre ville....C'est bien dommage pour nous...et la planète.
Vous avez choisi votre voiture?

Gérald

Mayar 27/12/2013 14:01

Ah, j'oubliais, on va voir arriver en 2014 les Fiat 500l, vw golf et seat leon tgi (versions normale et break), audi A3 g-tron, Mercedes b200ngd et e200ngd. Notre future voiture sera l'une de celles là :-)

Mayar 27/12/2013 13:53

Bonjour Gérald, j'ai lu sur le site AFGNV qu' une station gnv publique est à l'étude à Toulouse.