Petits travaux divers avant l'hiver

Publié le par Yoghourt

24 au 29 novembre
- m'sieur le marchand, le plein d'isolant SVP
  + liège 4cm avec rainure/languette (attention, fragile!)
  + FdB 40kg/m3 en 12cm d'épaisseur
  + bandes résilientes en liège, pour l'isolation phonique des cloisons
  + 1 tonne (en big bag) d'enduit terre, pour le collage des panneaux
     (on a frolé le pire: les pneus de la camionnette étaient sous-gonflés)
- "dis, si on jouais au tas de sable?", la trilogie des studios Hanoï: le nouveau blockbuster de l'hiver?
  + transfert du big bag de terre depuis la camionette dans des sacs
  + rangement du big bag dans le garage et transfert des sacs dans le big bag
  + achat de sable à maçonner en vrac (8x moins cher qu'en sac) et transfert du sable depuis la camionnette dans les sacs
  + idéal pour muscler les lombaires et les épaules
- réalisation du chemin d'accès surélevé dans les combles froides
  + découpe rapidos de plots dans 2 anciens chevrons, l'idée étant de tomber à niveau avec la charpente (épaisseur de l'entrait: 25cm, épaisseur des lambourdes: 8cm)
  + je suis un âne car 8+13=21 et non 25
    je suis un âne car 8+13=21 et non 25
    je suis un âne car 8+13=21 et non 25
    ...
  + lattes de 15cm fixées de part et d'autre du plot pour l'attacher fermement à la lambourde. Ce n'est pas très joli, mais normalement efficace et soigné sur le plan thermique
    Pas de clous verticaux -> moins stressant pour le plafond et plus efficace pour l'isolation
    Pas de clouage en guêpe au pied du plot -> aucun risque de fendre le plot ou la lambourde
  + pose approximativement de niveau:
    * 2 plots espacés de 30cm par lambourde
    * on fixe 1 plot sur la lambourde suivante
    * on pose une planche sur les 3 plots, et on choisit le 4e plot de façon à ce que la planche ne soit pas bancale (ou le moins possible)
- réalisation du chevêtre dans les combles froides pour la future trappe
  + redécoupe propre du trou d'accès, affleurante vis à vis des lambourdes
  + 4 planches de contre-plaqué multiplis 19mm, 4 tasseaux 32x32, vissé/cloué dans les lambourdes
  + les lambourdes n'étant pas parallèles ni complètement verticales, le chevêtre n'est pas à l'équerre.
    * l'un des grands côté est fixé directement sur lambourde, presque verticale
    * l'autre grand côté est fixé avec des cales, car la face correcpondante de la lambourde n'est vraiment pas verticale. Une fois le chevêtre complet, les cales ne subiront plus vraiment d'effort.
    * les 2 petits côtés ne sont donc pas des rectangles. J'ai donc mesuré les diagonales. Pour tracer sur la planche, il suffit de tracer les coins comme avec un compas, à l'intersection entre une diagonale et un côté.
    * pour la mise en forme fine, il vaut mieux adosser la pièce de bois à son emplacement et tracer plutôt que mesurer. En effet, la mesure des diagonales n'est pas 100% fiable (ou c'est le bonhomme?)
      moins on mesure, moins on se trompe
    * j'ai un poil foiré la mise en forme fine d'un des petits côtés. Comme le chevêtre n'est pas tout à fait droit ni vertical, il est crucial de repérer/tracer la verticale avec un niveau à l'emplacement prévu pour la planche. J'ai dû me décaler par rapport à cette verticale, et mon tracé était 1mm trop court, amplifié un peu par un trait de scie un peu trop "optimiste". Le résultat a été rattrapé visuellement en mettant un peu de pâte à bois dans les 4 coins du chevêtre. En plus, ça fait plus propre.
- gros effort de rebouchage des trous dans les murs, avec une grande aide de joli-papa
- réfection façon système D des gonds du portail par joli-papa et retouches de peinture par Michelle
- pose de 8cm de ouate de cellulose dans les combles froides
- pose partielle de la porte de la petite chambre (je sais, ça trainasse)
- démontage de la tête de radiateur de la sdb du 1er (robinet quasi soudé par la rouille)

Publié dans Maison

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article